Pour en finir avec les boutons de fièvre

Herpès labial, beurk, son nom me fait peur rien qu’à l’entendre. Heureusement, c’est moins sérieux que cela en a l’air puisque je parle ici de bouton de fièvre et non d’autre chose…autre part. C’est une affection qui touche beaucoup de gens. Comment en finir avec ces saletés ? 

Prévention et juste avant l’apparition du bouton

Ce qui est énervant avec les boutons de fièvre, c’est qu’on ne sait jamais vraiment pourquoi elles apparaissent. Certaines causes ont été mises en évidence, mais les cas varient beaucoup d’une personne à une autre.

Dans tous les cas, si vous savez déjà comme moi que vous avez attrapé le virus, quelques soins seront nécessaires en guise de prévention.

Je ne vais plus revenir sur le blabla habituel de faire du sport et d’avoir une alimentation équilibrée, tout le monde le sait déjà. En revanche, en cas de grosse fatigue ou de stress, je te conseille de faire une cure de ginseng, un vrai coup de boost pour l’organisme.

Si tu sens que le bouton de fière est sur le point d’apparaître, prend toute de suite les choses en main et applique une crème antivirale sur la partie qui te picote et qui te fais bizarre en dépassant la zone pour mieux prévenir.

bouton-fievre

Quand le bouton est sorti

Très souvent, malgré les précautions, mes boutons de fièvre sortent quand même. C’est rageant, mais à quoi bon se battre contre Dame Nature, elle n’en fera jamais qu’à sa tête !

Donc, si tu te retrouves dans le même cas, applique toujours la crème antivirale plusieurs fois par jour jusqu’à voir des croûtes apparaître. Je me lave bien les mains à chaque application de crème pour éviter de faire propager le virus.

Pendant quelques jours, le temps que le bouton guérisse, exit tous les produits de beauté que j’utilise pour le visage. Ils ne feraient que retarder et non favoriser la cicatrisation du bouton et ce ne sera pas joli du tout.

Dernière recommandation, et s’il te plait, même si tu me connais pas, fais moi plaisir sur ce point, NE JAMAIS TOUCHER AUX VESICULES. Je t’interdis, oui oui, je le fais ; de gratter, de tripoter les croutes ou de faire quoi que ce soit d’autres !

Comments
  1. geraldineJ | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *