Découvrez tous les bienfaits de la luminothérapie

On regarde par la fenêtre les gens qui passent, on devient morose sans aucune raison. En plus, il fait froid. Non ce n’est pas seulement la flemme comme vous le pensiez.

Vous souffrez peut-être de dépression passagère à cause du froid. Vous me prenez pour folle sans doute et pourtant c’est une vraie maladie, qui se guérit par luminothérapie. Retenez le mot, vous en aurez besoin.

Qu’est-ce que c’est que la luminothérapie ?

La luminothérapie, aussi connue sous le terme photothérapie, est une technique thérapeutique qui consiste à traiter certains troubles de l’humeur, qui ne sont ni dus aux règles ni à la flemme mais bien de  trouble affectif saisonnier ou « dépression hivernale ».

Et moi qui comme vous, pensais que c’était un simple coup de blues. La luminothérapie va donc consister à vous exposer les yeux à une lumière de spectre lumineux proche de la lumière du soleil. Si vous avez peur de devenir aveugle, sachez que les professionnels utiliseront des lampes spéciales.

soleil

Pour quels cas ?

La luminothérapie guérit de plusieurs maladies notamment les dépressions saisonnières, les troubles du sommeil, les dépressions liées au syndrome prémenstruel ou encore les crises de boulimies. On en apprend des choses n’est-ce pas ?

Si vous vous sentez triste ces derniers jours et que vous n’avez plus goût à faire quoi que ce soit, posez-vous la question, il peut s’agir d’un trouble saisonnier. Pour en être sûr, allez voir votre médecin traitant pour lui exposer vos maux et lui demander au passage si la luminothérapie peut être la solution à votre problème.

Gare aux contre-indications

Il n’y a pas beaucoup de contre indication à la luminothérapie. Il faut juste s’assurer que la lampe n’émette pas de rayons UV, si vous avez des troubles oculaires, le traitement n’est pas adapté pour vous. Ne vous affolez pas et renseignez-vous auprès de votre médecin avant quoi que ce soit.

Seul un expert peut vous renseigner convenablement sur ce qu’il vous arrive. Ce traitement doit être réalisé uniquement à l’hôpital et sous prescription médicale.

Comments
  1. Flore | Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *